Le Nutella c’est pas du chocolat !

Non Kiki ! Le Nutella c’est pas du chocolat tout le monde sait ça ! Et aujourd’hui je vous propose une recette de pâte à tartiner maison , qui n’est pas non plus du chocolat, mais qui va vous faire redécouvrir le VRAI goût de noisette, sans huile de palme, que des bonnes choses ! Ça fait un moment je cherche une bonne recette de pâte à tartiner maison. Mais là je crois que j’ai trouvé le Saint Graal !! Et on doit cette petite merveille à Christophe Michalak ! J’ai découvert cette recette grace au blog Perle en sucre.

Ici elle a fait l’unanimité ! Quand je l’ai faite goûter à mon fils il avait à peine fini de lécher la cuillère qu’il me disait « encore encore encore !! »

_DSC4330bis

cuisicookbis

Pour environ 300g de Pâte à tartiner

Pour le pralin

60 g de noisettes

60 g de sucre

une grosse pincée de sel

Pour le gianduja :

75 g de noisettes

75 g de sucre glace

75 g de chocolat au lait ( j’ai utilisé le Lactée Supérieure de Cacao Barry)

une grosse pincée de sel

12 g de lait en poudre

5 g de cacao en poudre

2 à 5 g d’huile de pépin de raison (ou de tournesol) selon la consistance souhaité

Commencez par torréfier toutes les noisettes au four 15 minutes à 180°C. Sortez les noisettes du four et laissez-les refroidir (vous allez entendre la petite peau craqueler et se décoller toute seule des noisettes). Lorsqu’elles ne sont plus trop chaudes, faites rouler les noisettes entre vos mains la peau va s’enlever toute seule !

Préparez ensuite le pralin.

Dans une casserole, versez un tiers du sucre et faites-le cuire sans le remuer, lorsqu’il est fondu ajoutez un deuxième tiers, laissez le fondre, puis le troisième tiers jusqu’à l’obtention d’un caramel blond. Vous pouvez remuer le caramel lorsque tout le sucre a fondu en faisant tourner la casserole. Versez le caramel sur une plaque en silicone et laissez-le durcir.

DSC04318

Lorsqu’il est bien dur, cassez-le en morceau et mixez-le avec 60 g de noisettes jusqu’à obtenir une pâte coulante.

DSC04319

Il ne faut pas hésiter à mixer un long moment (10 minutes) pour obtenir la bonne consistance, le pralin doit vraiment être coulant ! C’est la matière grasse contenue dans les noisettes qui va se libérer durant le mixage et donner cette texture au pralin.

DSC04320

Réservez le pralin dans un bol.

Préparez ensuite le Gianduja. Mixez les noisettes restantes et le sucre glace jusqu’à l’obtention du pâte épaisse.

DSC04321

Faites fondre le chocolat au lait au bain-marie, et ajoutez-le à la pâte de noisettes, mixez pour que le Gianduja soit bien onctueux.

DSC04322

Ajoutez ensuite le pralin, le lait en poudre, le cacao et l’huile puis mixez jusqu’à ce que le pâte à tartiner ait la consistance que vous souhaitez. Plus vous mixerez plus elle sera liquide, ajoutez l’huile petit à petit si vous ne voulez pas une pâte trop liquide.

Mettez votre pâte à tartiner dans un pot (pot à confiture par exemple) et conservez-la à température ambiante. Elle se conservera très bien durant plusieurs semaines.

Mes enfants se sont littéralement jetés dessus ! J’avais un petit pot à moitié plein et voila ce qu’il en restait après la séance photo ! Lorsque je l’ai montré à mon mari il s’est écrié « Et moi !!! ».

_DSC4362

J’ai trouvé sur le site C’est ma fournée un petit comparatif entre la composition de cette pâte à tartiner et le Nutella … C’est très parlant !

Composition du Nutella :
72% sucre et d’huile de palme
13% noisettes
7,4% cacao (Tu vois que c’est pas du chocolat !!!)
6,6% lait en poudre
+ lactosérum, lécithine, vanilline
Composition de la pâte à tartiner Michalak :
36,6 % noisettes
36,6 % sucre
20,3% chocolat au lait
3,4% lait en poudre
1,4% cacao
1,4% huile
0,3% sel
Alors n’hésitez plus ! le Nutella à la poubelle et vive la pâte à tartiner de Michalak !!!

_DSC4334bis

_DSC4342bis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *