Mille-feuille

Je me souviens que ma grand-mère me faisait des mille-feuille quand j’était petite… avec un kit tout prêt… Les carrés de de pâte feuilletée etaient deja cuits et il n’y avait plus qu’à mettre un sachet de poudre dans du lait bouillant pour faire la crème…
Et pourtant j’en ai un bon souvenir!!!

Mais bon, voulant tester le feuilletage minute de Christophe Felder je me suis lancée dans un vrai mille-feuille maison, sans feuilletage tout cuit ni sachet de poudre !!

DSC09112

 

Pour le feuilletage minute de Christophe Felder :

200 g de farine

240g de beurre en morceau

4 cuillères à café de sucre

2 cuillères à café de sel

9 cl d’eau froide

 

Pour la crème pâtissière :

50 cl de lait entier

1 gousse de vanille

6 jaunes d’œufs

120 g de sucre

40 g de maïzena

1 cuillère à soupe de rhum

 

Pour le glaçage :

200 g de fondant

50 g de chocolat

 

Préparez le feuilletage.

Dans un saladier, mélangez la farine, le beurre, le sucre et le sel jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien incorporés et que la pâte ait l’aspect d’un crumble épais. Continuez à travailler la pâte en ajoutant l’eau. Vous devez obtenir une pâte bien homogène et collante. Enveloppez-la dans un film alimentaire et réservez la au frais 30 minutes.

DSC09080

 

 

 

Préchauffez votre four à 180°C.

Etalez la pâte sur un plan de travail fariné. Formé 3 rectangles de 30cm sur 13 cm et de 3 ou 4 mm d’épaisseur.

Posez les rectangles sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et saupoudrez les de sucre.

DSC09081

Recouvrez les de papier sulfurisé et posé une grille ou une plaque par-dessus afin que la pâte de monte pas trop à la cuisson.

Enfournez durant 15 à 20 minutes. Les plaques doivent avoir une belle coloration uniforme.

Laissez les refroidir sur une grille.

DSC09083

 

Préparez la crème pâtissière.

Fouettez les jaunes d’œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils blanchissent et deviennent mousseux. Ajoutez ensuite la maïzena et mélangez pour bien l’incorporée.

Faites bouillir le lait avec la gousse de vanille coupée en deux et grattée.

Lorsque le lait arrive à ébullition versez le sur les œufs en fouettant sans arrêt. Remettez le mélange dans la casserole et faites cuire la crème en fouettant jusqu’à ce qu’elle épaississe.

Lorsque la crème est cuite, versez-la dans un bol, filmez au contact et laissez la refroidir.

Je préfère réaliser le glaçage avant le montage pour éviter d’en faire couler sur le mille-feuille.

Faites chauffer le fondant au bain marie jusqu’à 37°C en le mélangeant avec 1 cuillère à soupe d’eau. A l’aide d’une spatule, étalez-le sur une des plaques de feuilletage. Je l’étale sur l’envers (coté qui était sur la plaque de cuisson) car il est plus lisse et cela permet d’avoir un glaçage bien régulier.

DSC09084

 

 

Faites fondre le chocolat au bain marie, versez le dans un stylo à décors (si vous n’avez pas de stylo à décors utilisez une poche congélation et coupez un coin pour obtenir un tout petit trou) et dessinez de fins traits de chocolat sur le fondant.

DSC09085

Tracez enfin des lignes perpendiculaires aux traits de chocolat avec un couteau.

DSC09087

Réservez à température ambiante.

 Pour réaliser le montage, fouettez la crème avec le rhum quelques seconde et versez la dans une poche à douille.

Recouvrez le premier carré de feuilletage avec la crème pâtissière, posez pardessus le deuxième carré de feuilletage, recouvrez à nouveau de crème.

DSC09090

Posez enfin le carré de feuilletage glacé.

DSC09092

Réservez au frais au moins 15 minutes avant de découper le mille-feuille et de servir.

Je vous conseille de monter le mille-feuille le plus tard possible afin d’éviter que le feuilletage ne ramollisse.

DSC09116

DSC09104

 

Bon appétit !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *